16 mai 2008

Passage

Sombre dans l'éclat de tes yeux
Noir à l'ourlet de ta paupière
Éclair, orage de tes cieux
Torrent, tonnerre, tes colères.

Cascade et cristal dans ton rire
Étoile et strass à ton regard
Minuit la ligne de ton fard
Que ta clarté vient éblouir.

IMG_4615.JPG

Passés les berges de l'enfance
Si distant le seuil de la femme
Dans ce troublant entre-deux-âmes
Tu cherches toutes tes nuances.

Élégant jeu de cache-cache
Miroir voilé, clarté secrète
De ton aurore tu te détaches
Et tu prépares tes propres quêtes.

1 commentaire:

floflo a dit…

pour moi tes poèmes sont très beau!